RECHERCHER


Aucun article dans votre panier
La qualité de vos produits vétérinaires garantie par un Docteur en Pharmacie
Service Client

Les produits naturels

Le coin des passionés

FRAIS DE PORT OFFERTS
DES 119 €
 
PAR MONDIAL RELAY
 
EN FRANCE METROPOLITAINE
 
 

Pourquoi et comment enlever les oeufs de mouches sur un cheval


A chaque fin d'été, une mouche un peu différente des autres, le gastérophile, pond ses oeufs sur les poils des chevaux, ânes ou poneys.
Or, ces oeufs ne sont pas inoffensifs : ils sont l'origine d'un parasitisme digestif.
Il faut donc les retirer, et ils collent vraiment bien aux poils !

Quelle est cette mouche ?
Que provoquent ses oeufs ?
Comment retirer les oeufs collés sur les poils des chevaux ?


Photo : Ponte groupée d'oeufs de gastérophiles au niveau des fanons d'un poney shetland vivant au pré
(très visibles sur une robe sombre)

LES FEMELLES GASTEROPHILES PONDENT LEURS OEUFS SUR LES CHEVAUX

L'insecte qui pond ses oeufs sur les poils des équidés est un diptère de la famille des gastérophilidés, dont il existe plusieurs espèces.
Gasterophilus intestinalis (aussi appelé gasterophillus equi) serait l'espèce prédominante en Europe.
Cet insecte ressemble un peu à une guêpe et son l'abdomen caractéristique est recourbé vers l'avant. Cette prédisposition permet à la femelle de pondre sans se poser sur le cheval.
Une femelle peut pondre plus de 1000 oeufs !
Elle ne pique pas, mais elle agace énormément les chevaux, au point de les faire fuir au galop.
Le genre equus est l'hôte obligatoire de cette mouche , ce qui signifie qu'elle ne pond que sur des chevaux, poneys ou ânes.

LES LARVES DE GASTEROPHILES PARASITENT LE CHEVAL

Les oeufs sont pondus de préférence sur les membres antérieurs, mais il est aussi possible d'en retrouver au niveau des postérieurs, des flancs ou du garrot par exemple.
Ils sont jaunâtres, mesurent environ 1 mm et sont souvent groupés.
Une fois pondus, les oeufs évoluent et provoquent une démangeaison chez le cheval. Il se gratte avec la langue ou les dents et ingère ainsi les oeufs qui transformés en larves vont migrer dans la langue et les joues du cheval puis se fixer au niveau de son estomac pendant 8 à 12 mois pour être ensuite éliminées dans les crottins. Elles s'enterreront avant d'éclore en insectes matures, prêt à s'accoupler et à pondre à nouveau.

Les larves de gastérophiles parasitent donc le cheval et causent des dégâts d'ordres divers au niveau du tractus digestif.
Au niveau de la bouche, la migration des larves peut provoquer des lésions de la langue et des gencives.  Cette migration s'effectue sur une durée d'environ 30 jours. A l'automne, il est donc possible de constater une sensibilité particulière chez certains chevaux pouvant entraîner une défense au mors ou une difficulté à mâcher par exemple.
Les larves migrent au niveau de l'estomac où elles se fixent dans la muqueuse grâce à 2 crochets. Elles se nourrissent surtout des exsudats issus des blessures qu'elles provoquent sur la paroi gastrique, et ne consommeraient que très peu de sang.
Les larves sont roses et mesurent environ 1,5 cm, elles irritent la paroi de l'estomac et leur présence gêne la digestion. Il en résulte des risques de coliques, pouvant être mortelles en cas d'obstruction du pylôre.
De façon générale, la présence de larves de gastérophiles entraîne un amaigrissement, une perte d'état, un retard de croissance chez le poulain, et des risques d'ulcères gastriques par fragilisation de l'estomac.

COMMENT LUTTER CONTRE LE PARASITISME LIE AUX LARVES DE GASTEROPHILES

Les larves de gastérophiles ne sont pas détectables par coproscopie car elles ne pondent pas d'oeufs. Seule une endoscopie permet de détecter leur présence.
Il est bien sûr nécessaire de vermifuger à l'aide d'une molécule active (ivermectine, moxidectine) et ceci au bon moment, à savoir lorsque les adultes sont morts, et lorsque les larves infestantes ont toutes migré au niveau de l'estomac. Idéalement la vermifugation devra être effectuée un mois après les premières gelées. Cette dernière vermifugation de l'année est donc vraiment très importante.

Si la vermifugation permet d'éliminer les larves qui parasitent le cheval, il est tout aussi important d'agir de façon prophylactique, en amont de l'infestation afin de réduire le nombre de larves infestantes.
Réduire le nombre de larves infestantes revient à limiter la ponte des oeufs ou à limiter leur ingestion par le cheval.

Pour celà, divers moyens sont possibles :
- rentrer les chevaux à l'écurie durant la nuit,
- utiliser des répulsifs anti-insectes avant de mettre les chevaux au pré,
- retirer les oeufs pondus sur les poils.

COMMENT RETIRER FACILEMENT LES OEUFS DE GASTEROPHILES COLLES SUR LES POILS DES CHEVAUX

Ces tous petits oeufs collent très fortement aux poils des chevaux et sont généralement très nombreux.
Il est possible de les retirer de façon mécanique à l'aide d'un rasoir, d'un peigne ou d'une pierre ponce.
Ceci est relativement fastidieux, et présente surtout l'inconvénient de laisser les oeufs au sol, où il peuvent potentiellement être ingérés par le cheval.

La meilleure technique consiste à badigeonner les oeufs à l'aide d'un pinceau imbibé d'huile de cade pure.
En effet, non seulement les oeufs meurent et se décrochent des poils dans les 24 heures, mais de plus la ré-infestation sera limitée.
Rapide et économique, l'emploi de l'huile de cade pure est LA solution pour retirer les oeufs de mouches sans ré-infestation par ingestion des oeufs retirés (puisqu'ils ne peuvent plus se développer) et par effet répulsif contre une prochaine ponte de gastérophiles.

Voilà donc une application pratique de l'huile de cade pure , un produit naturel indispensable dans la pharmacie de votre écurie !

Votre shopping sur ZOELIA :
Huile de Cade pure
Répulsifs anti-insectes
Couteau à oeufs de mouches
Pierre Wonder Stone
Pinceau

 

Service Client

vente en ligne de produits vétérinaires

  • produits vétérinaires : compléments alimentaires, vitamines, minéraux
  • produits d'hygiène et de soins : antiparasitaires, anti-mouches, répulsifs anti-insectes, shampooings, onguents pour sabots, antiseptiques
  • produits pour chevaux, ânes, poneys, animaux de la basse-cour : poules, lapins, volailles, pigeons, chiens et chats
  • accessoires et matériel d'élevage pour l'aviculture : abreuvoirs, mangeoires, lampes chauffantes
  • produits d'entretien des cuirs de la sellerie et des locaux d'élevage : écuries, poulaillers, clapiers, chenils
  • produits naturels : huile de cade vraie, huile de foie de morue, ail, argile